Les plans de licences Windows Server 2016 expliqués

windows_server_2016

Revoyons d’abord les plans de licences de Windows Server 2012 R2. Ils faisaient l’unanimité dans la communauté Microsoft pour leur clarté et leur simplicité. Microsoft offrait deux modèles, Standard et Datacenter, présentant exactement les mêmes fonctionnalités. Chaque modèle portait sur deux processeurs physiques. La seule différence était que le modèle Standard permettait un environnement de système d’exploitation physique ou deux virtuels, alors que l’autre n’imposait pas de limite. Dans le cas d’un environnement peu ou pas virtuel, le choix était le plan Standard. Alors que dans le cas d’un environnement hautement virtuel, l’entreprise optait pour le plan Datacenter. Cette configuration de plans de licences comprenait également les droits d’accès Windows CAL.

Malgré leur grande popularité, nous savions tous que les plans de licences Windows Server 2012 R2 étaient appelés à changer en raison de l’évolution constante de la capacité de traitement. Nous avions vu juste!

Voici les nouveaux plans de licences par cœur de Windows Server 2016

La version 2016 est aussi divisée en deux modèles, Standard et Datacenter, mais ce dernier présente de nouvelles fonctionnalités qui aideront à réduire les coûts de stockage, simplifier la mise en réseau et élargir la portée de la sécurité. Dans les deux cas, une licence couvre deux cœurs. Chaque processeur physique doit avoir un minimum de 8 cœurs et chaque serveur physique, un minimum de 16 cœurs. Comme chaque licence couvre deux cœurs, il faudra acquérir, logiquement, au moins 8 licences pour Windows Server 2016. En ce qui a trait aux licences pour machine virtuelle, les nouveaux plans sont semblables à ceux de 2012 R2. De manière générale, dites-vous que 8 licences équivalent à 1. Il faut au moins 8 licences Windows Server Standard 2016 (16 cœurs) pour deux environnements de système d’exploitation ou pour deux conteneurs Hyper-V. Dans un environnement qui compte quatre machines virtuelles, le nombre de licences double et passe à 16 (32 cœurs). De la même façon, il faut au moins 8 licences Windows Server Datacenter 2016 (16 cœurs) pour un nombre illimité d’environnements de système d’exploitation. N’oublions pas les licences CAL!

Aucune augmentation de prix pour les serveurs de moins de 16 cœurs

La bonne nouvelle. Il n’y a pas d’augmentation de prix pour les serveurs de 16 cœurs ou moins. Microsoft a fixé le prix pour 16 cœurs Windows Server 2016 au même prix qu’une licence de deux processeurs Windows Server 2012 R2. Cela dit, il n’y a pas de baisse de prix pour un environnement de moins de 16 cœurs, en raison de l’exigence minimale de 16 cœurs.

Le tableau ci-dessous vous sera utile pour calculer le nombre de licences nécessaires pour votre serveur. Comme vous pouvez le voir, dans la plupart des cas il n’y a pas de changement de prix pour 2016. Cependant, si vous dépassez le minimum de 16 cœurs par serveur, alors la quantité et le prix augmentent.

windows-server-2016-pricing_fr

Si vous avez souscrit une Assurance-logiciels (AL) à l’acquisition de licences Windows Server 2012 R2, vous aurez droit à un minimum de 8 cœurs par processeur et de 16 cœurs par serveur. Si les processeurs ont plus de 8 cœurs, Microsoft vous donne une subvention de base qui vous permet d’exécuter Windows Server 2016 sous ces serveurs sans avoir à acheter plus de licences. Au moment du renouvellement, vous pourrez souscrire une AL pour ces cœurs supplémentaires. Pour obtenir la subvention, vous pouvez travailler en collaboration avec Softchoice pour effectuer l’inventaire de vos serveurs Windows et ainsi être en mesure de procurer un document daté à Microsoft, qui en fera la demande.

L’Assurance-logiciels pour Windows Server 2016

Le modèle de plan de licences par cœur de Windows Server 2016 s’aligne maintenant à celui d’Azure. Pour aider les clients dans leur migration infonuagique, Microsoft a ajouté un avantage à l’AL, nommé Azure Hybrid Use Benefit . Cet droit permet de charger et d’exécuter votre propre image Windows sous Azure sur une machine virtuelle autre que Windows. Vous aurez la possibilité d’exécuter deux instances de 8 cœurs ou une de 16 cœurs sous Azure. Sous les licences Standard avec AL, les instances ne peuvent plus être hébergées sur vos serveurs physiques, contrairement aux licences Datacenter avec AL, qui elles, permettent une quantité illimitée de machines virtuelles sur site, ainsi que l’ajout d’instances sous Azure.

Pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet, n’hésitez pas à m’écrire ou à poser vos questions dans la section pour les commentaires ci-dessous.

À propos de Edwin Vergara

Edwin Vergara est un expert en plans de licences Microsoft. Il œuvre chez Softchoice depuis plus de 10 ans où se spécialise en conception de solutions d’affaires Microsoft.

Speak Your Mind

*