Les 5 super fonctionnalités de Windows Server 2016

les-5-super-fonctionnalites-de-windows-server-2016

Depuis sa sortie technique il y a deux ans, suivie de sa version publique bêta, les professionnels de l’informatique attendent avec impatience la sortie officielle de Windows Server 2016. Eh bien, nous y sommes. Cette semaine, Microsoft a lancé la dernière version de son serveur de système d’exploitation dans le cadre de sa conférence Ignite, à Atlanta.

Vous connaissez probablement déjà les fonctionnalités annoncées et présentées dans les cinq versions bêta de Windows 2016, mais la version finale vous réserve cinq super nouveautés, du jamais vu dans le domaine du système d’exploitation, qui valent le détour si vous envisagez une mise à niveau : la protection des machines virtuelles, le nanoserveur, Windows Server 2016 Hyper-V, un serveur de stockage Windows et des plans de licences améliorés.

1. Protection des machines virtuelles

Cette fonction de sécurité de Windows Server 2016 protège l’Hyper-V contre les tentatives d’accès non autorisées – ou même d’altérations malveillantes – à l’aide de Secure Boot, du chiffrement BitLocker, du module virtuel Trusted Platform Module (TPM) et du service Host Guardian Service.

2. Nanoserveur

Comme son nom l’indique, le nanoserveur est une version réduite de Windows Server 2016. Il est conçu pour vous donner la plus légère et la plus rapide des configurations de serveur de système d’exploitation. Il ne nécessite pas autant de rustines et de mises à jour, il redémarre plus rapidement, en plus d’offrir une meilleure utilisation des ressources et une protection plus serrée.

3. Windows Server 2016 : Hyper-V

Des améliorations apportées à la fonctionnalité Hyper-V et les mises à jour programmées simplifie et accélère la migration de grappes Hyper-V vers Windows Server 2016. Ce qui permettrait aux utilisateurs d’ajouter un nœud qui s’exécute déjà sous Windows Server 2012 R2 à une grappe Hyper-V. La grappe continuera de fonctionner au niveau de Windows Server 2012 R2 jusqu’à ce que tous les nœuds soient mis à niveau.

4. Stockage de Windows Server 2016

La gestion du stockage de Windows Server a été simplifiée, grâce à une nouvelle fonctionnalité, Storage Spaces Direct, qui accroît la capacité du stockage défini par logiciel de Windows Server. La fonction Health Service améliore le suivi quotidien, les opérations et la maintenance de Storage Spaces Direct, alors que Storage Replica permet la duplication entre serveurs et grappes en cas de reprise après sinistre. Ces fonctionnalités de stockage utilisent les mises à jour programmées pour aider à réduire les temps d’arrêt associés habituellement au mises à jour.

5. Amélioration des plans de licences

L’une des nouvelles « caractéristiques » les plus intéressantes de Windows Server 2016 est en fait, ses plans de licences. Ils se déclinent en quatre modèles : Le plan Windows Server 2016 Datacenter, pour les environnements hautement virtuels; le plan Windows Server 2016 Standard, pour les environnements physiques peu ou pas virtuels; le plan Windows Server 2016 Essentials, pour les PME de moins de 25 utilisateurs ou 50 appareils; et le plan Windows Server 2016 Multipoint Premium Server, qui permet à plusieurs utilisateurs d’accéder à un ordinateur. Ce dernier n’est offert que pour le secteur de l’éducation.

En outre, les plans de licences ont été simplifiés, pour passer d’un modèle par processeur à un modèle par cœur (plus CAL). Uniformisant ainsi tous les plans de licences Microsoft Server. (Azure, SQL Server et BizTalk fonctionnent déjà avec des plans par cœur.) Une nouvelle configuration qui fait pencher la balance vers Windows Server 2016 Datacenter pour un environnement hautement virtuel.

Il n’y a pas que ces nouvelles fonctionnalités qui méritent d’être soulignées. D’autres nouvelles fonctionnalités de Windows Server 2016 sont intéressantes, telle la possibilité d’ajouter à chaud des adaptateurs de réseau virtuels et de la mémoire ou encore un support de démarrage sécurisé pour les systèmes d’exploitation Linux invités – souvent utilisés dans les scénarios de test et développement. Le soutien à la virtualisation a aussi été amélioré, consultez TechNet pour connaître la liste des nouveautés de Hyper-V sur Windows.

Pour en savoir plus au sujet de Windows Server 2016, n’hésitez pas à communiquer avec moi. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les plans de licences Windows Server 2016, rendez-vous ici.

Speak Your Mind

*